La table de jeu possède généralement 36 cases numérotées plus la case zéro, les cases pair et impair, les cases couleur noire et rouge, les cases passe et manque et les cases douzaine et colonne. Le croupier annonce « faites vos jeux », les joueurs glissent alors leurs jetons sur les cases selon les paris désirés. De nombreuses possibilités de pari sont possibles comme : le numéro unique, la couleur, les mises à cheval sur plusieurs numéros, la colonne... Après quelques secondes, avant que la bille ne ralentisse le croupier annonce « Les jeux sont faits » puis « Rien ne va plus ». Plus aucun pari n'est possible à cette étape et les joueurs attendent le résultat.

Dans sa version classique la roulette a donné lieu à quelques histoires insolites :

Les anecdotes insolites à la roulette

Les martingales

De nombreux mathématiciens se sont penchées sur la possibilité de battre la roulette par les probabilités. Mais bien entendu les casinos ont interdit ces pratiques en imposant des limites.

La plus célèbre de cette technique consiste à parier toujours la même couleur, un peu moins de 50% de chances de tomber (moins la case zéro blanche), en doublant à chaque fois sa mise jusqu'à ce que la couleur tombe. Vous misez 5 euros sur le rouge, le noir tombe, 10 euros sur le rouge, le noir tombe, 20 euros sur le rouge, le noir tombe, 40 euros sur le rouge, le rouge tombe vous gagnez 80 euros en ayant perdu 35 euros. En plus d'être interdite par les casinos cette technique peut devenir très couteuse si l'anecdote qui suit vous arrive.

Le hasard peut être étonnant

Au casino de Monte Carlo au début du siècle, la couleur noire est sortie 26 fois de suite ce qui en plus d'avoir appauvri quelques riches touristes, à laissé le concept d' « erreur du parieur » dans l'histoire du jeu de la roulette.

Pour rappel voici les probabilités des différentes mises à la roulette :

- 1 numéro (plein), probabilité de 36 contre 1, gain de 35 fois la mise
- 2 numéros (cheval), probabilité de 17,5 contre 1, gain de 17 fois la mise
- 3 numéros (transversale), probabilité de 11,33 contre 1, gain de 11 fois la mise
- 4 numéros (carré), probabilité de 8,25 contre 1, gain de 8 fois la mise
- 6 numéros (sixain), probabilité de 5,17 contre 1, gain de 5 fois la mise
- chances simples (rouge, noir, pair, impair, manque, passe), probabilité de 1,01
contre 1, gain de 1 fois la mise
- douzaine, probabilité de 2,08 contre 1, gain de 2 fois la mise
- colonne, probabilité de 2,08 contre 1, gain de 2 fois la mise

Les mises maximales et minimales sont réglementées selon les casinos en général 2 euros pour la mise minimale.

La triche à la roulette

Il y a quelques jours, début décembre 2017, un gang de tricheurs à été arrêté à Enghien-les-Bains après avoir amassé plus d'un million d'euros en trichant à la roulette électronique. La méthode utilisée a été de découvrir une faille chez l'un des fabricants de ces machines, peut-être même d'en avoir été informé par un installateur ou un réparateur, l’enquête est en cours.

Il s'agissait de manipuler la manette de maintenance de la machine située sous l'appareil, ce qui permettait d'annuler les mises en stoppant la roulette. Quand la bille s'éloignait de leur numéro ils activaient la manette et rejouaient.

Ils ont utilisé cette technique de triche dans plusieurs casinos avant de se faire repérer par les vidéos de surveillance suite à une alerte déclenchée dans plusieurs établissements de jeu. La découverte du stratagème s'est faite suite à l’analyse des gains anormalement élevés et des vidéos. L'on pouvait voir que l'homme avait constamment un sac sur les genoux et passait sa main en dessous pour déclencher l'arrêt de la partie.

D'autres triches célèbrent ont été mises en scène dans des films, avec l'utilisation de roulettes truquées ou la complicité de croupiers.