La fête des morts est une célébration très importante au Mexique. Cette réjouissance va au-delà des limites du pays avec une reconnaissance mondiale.

Quelle est l’histoire de la fête des morts au Mexique ?

La fête des morts encore connue sous le nom de Dia de Muertos est une célébration nationale qui existe au Mexique depuis plus de 3000 ans. Depuis cette période, la fête se déroule chaque année. Cette célébration sert à se rappeler des disparus dans une certaine joie et allégresse.

Lors de cette célébration, toutes les maisons mexicaines dressent des autels en l’honneur de leurs proches disparus. Cette fête est très riche en couleurs. Il est important de rappeler que cette réjouissance remonte à la civilisation des Aztèques.

À cette époque, la fête des morts était célébrée deux fois par an. Durant le mois d’août, les deux célébrations se déroulaient à 20 jours d’intervalle. La première fête était consacrée aux enfants morts (Miccaihuitonli). Ensuite, la deuxième célébration était dédiée aux adultes morts (Hueymiccalhuitl).

La colonisation menée par les Espagnols dans cette région a bouleversé les habitudes des Aztèques. En effet, il faut rappeler que les colons espagnols étaient de fervents catholiques. Pour cette raison, les deux célébrations ont été déplacées pour coïncider avec la fête des morts des catholiques, la Toussaint.

La Toussaint est une fête catholique qui se déroule chaque 1er novembre. Lors de cette réjouissance, l’Église catholique célèbre tous les saints. Le lendemain, c’est-à-dire, le 2e novembre a lieu la fête des morts. 

Lors de cette réjouissance, les catholiques célèbrent les défunts. Pour ce faire, les catholiques se rendent dans les cimetières pour rendre visite aux morts, nettoyer les tombes, les embellir, etc.

Les Aztèques ont voulu faire coïncider leurs fêtes des morts avec celle des colons espagnols. C’est pour cette raison qu’ils ont décidé de célébrer la fête des morts des enfants le 1er novembre lors de la Toussaint. Celle des adultes est alors commémorée le 2e novembre. 

La fête des morts au Mexique a connu au fil du temps une véritable reconnaissance mondiale. En effet, depuis 2003, cette célébration est classée par l’UNESCO dans le patrimoine culturel immatériel de l’humanité. 

Comment se déroule la fête des morts au Mexique ?

La fête des morts au Mexique représente un grand jour de réjouissance. Ce jour, les tombes sont nettoyées et décorées. Pour ce faire, les Mexicains utilisent des fleurs orange et des bougies. 

Dans chaque maison, des autels sont dressés pour donner aux morts leurs aliments préférés. En plus de ça, des cadeaux, des souvenirs et d’autres objets sont ajoutés à ces autels comme marques d’affection.

Il est courant de retrouver au niveau des autels une photo du disparu et certains de ses objets personnels. Au niveau des autels, on découvre également des sucreries et particulièrement des crânes en friandises.

L’encens parfumé est mis dans les autels afin de dissiper l’odeur de la mort. Certains autels présentent aussi des jouets d’enfants. Tous ces objets sont placés pour se rappeler des morts.

La fête des défunts au niveau du Mexique est une véritable célébration. En effet, il est utile de rappeler qu’un grand carnaval est organisé dans certains États du pays.

La célébration de la fête des morts est différente d’un État à un autre. Mais, le facteur commun à tous ces États reste la célébration et la réjouissance. Lors de cette journée, il y a à manger et à boire.

Il faut rappeler que la fête des morts demeure très riche en couleurs au Mexique. Cela peut s’expliquer par l’utilisation des fleurs de couleur orange et d’autres objets colorés. 

Les gens n’hésitent pas également à se déguiser. Les Mexicains portent donc des masques ou se déguisent en squelettes. Cette fête est très célèbre même au-delà du Mexique. En effet, la fête des morts est la célébration qui attire le plus de touristes au Mexique. 

La fête des morts est l’occasion d’assister à des animations, des défilés et des spectacles. Durant toute la journée de cette célébration, les gens défilent au rythme d’une musique joyeuse dans les rues.

Le déguisement le plus présent cette journée demeure le squelette d’une femme bourgeoise. Les Mexicains qui optent pour ce déguisement se coiffent d’un chapeau fleuri.

Tous habillés de différentes façons, les Mexicains se rendront joyeusement au cimetière. À cet endroit, ils vont se réjouir autour de leur plat préféré avec de l’alcool à côté. 

Que célèbre-t-on lors de cette réjouissance ? 

La fête des morts au Mexique n’est pas une fête triste. Lors de cette réjouissance, les Mexicains célèbrent leurs morts. Cette réjouissance est donc organisée pour se rappeler des disparus.

Selon les Mexicains, la mort n’est pas une fin. Ces derniers considèrent que les morts sont devenus des esprits. Donc le jour de la Dia de los Muertos, on se rappelle également des esprits. Ces derniers ont une place centrale dans la culture des Mexicains.

Le jour de la fête des morts au Mexique est une célébration organisée pour se rappeler des disparus. Ce jour, les morts sont célébrés, peu importe leur âge, leur origine et leur sexe. 

Où est-ce qu’on peut y assister ?

Dans n’importe quel État du Mexique, il est possible d’assister aux manifestations de la fête des morts. Vous pouvez ainsi vous rendre dans l’État du Michoacan. 

Cette dernière est particulièrement réputée pour sa célébration de la fête des morts. La ville de Patzcuaro et ses environs célèbrent grandement cette fête. Pour un touriste, cette réjouissance est une occasion rêvée pour visiter la Plaza Vasco de Quiroga. 

À ce niveau, la fête se déroule avec plus de solennité et plus de rituels. L’île de Janitzio est également très célèbre pour sa manière de commémorer les morts. C’est pour cette raison que cette île attire de nombreux touristes lors de la Dia de los Muertos. 

Sur cette île, les rituels, les cérémonies et les autres manifestations ont lieu dans l’ancien cimetière. À cet endroit, vous verrez une panoplie de cierges allumés. Ces derniers sont partiellement cachés par les fleurs pour créer un décor unique.

Dans la capitale mexicaine à Mexico City, les réjouissances sont grandioses. Cela est tout à fait compréhensif, car il s’agit de la ville la plus peuplée du pays. La fête des morts dans cette ville est devenue beaucoup plus populaire après le dessin animé Coco. La sortie du James Bond « Spectre » a encore donné une certaine visibilité à cette réjouissance.

Si vous souhaitez assister à une fête authentique, il serait bien d’aller dans les villages. Pour ce faire, l’idéal serait que vous vous rendiez dans l’un des villages de l’île de Janitzio. 

Le village Cucuchucho célèbre la fête des morts d’une façon unique. En effet, ce jour, les femmes se parent de leurs plus beaux vêtements. Ensuite elles préparent les autels et les offrandes. Les femmes veilleront jusqu’au petit matin pour éviter que les cierges ne s’éteignent. 

Quelques crânes à colorier

Vous pouvez imprimez ces crânes pour les colorier vous même et ainsi vous faire une déco ambiance El dia de los muertos !

fete des morts mexique - crane a colorier - 01
fete des morts mexique - crane a colorier - 02
fete des morts mexique - crane a colorier - 03

Quelles sont les ressemblances et les différences avec les autres fêtes des morts ? 

La première ressemblance entre la fête des morts au Mexique et les autres demeure la raison de la célébration. En effet, lors de toutes ces réjouissances, un hommage est rendu aux morts.

On cherche à se souvenir d’eux en faisant des autels, en nettoyant les tombes et bien d’autres. Ce caractère qui consiste à rendre hommage aux morts est présent dans toutes les fêtes organisées aux morts dans le monde.

Néanmoins, il convient de préciser qu’il existe une différence majeure entre la fête des morts mexicaine et les autres. En effet, les autres fêtes des morts demeurent très sobres. 

La plupart du temps, les gens se rendent au cimetière dans une ambiance assez calme, nettoient les tombes et font des prières. Au Mexique, c’est tout le contraire, car la fête des morts se déroule dans une ambiance joyeuse. Une autre différence au niveau de la fête des morts est la date de la commémoration. Dans la plupart des pays, cette réjouissance a lieu le 2e novembre, mais pas partout.