Le coup idéal du club de golf est décrit le mieux par le modèle mathématique d’un pendule. Un mathématicien a abouti à cette conclusion en analysant les coups de joueurs de très haut niveau. Le savant a remarqué que pendant le coup (mais pas quand on lève le club) le club est remué à une vitesse constante. De plus la durée du coup n’influe pas la vitesse de la boule. Toutes ces particularités sont le mieux décrites dans la conduite du pendule.

Selon le savant, les joueurs de golf s’adaptent inconsciemment au modèle du pendule quand ils font balancer le club en avant et en arrière avant le coup. Ainsi ils « entrent » dans la fréquence de résonance nécessaire.